"Madoff de Touraine" : la situation dans le village se tend

La maison a subi une effraction et des bijoux ont été retrouvés par terre, après le sinistre survenu vendredi matin. Dans la journée, des journalistes ont été agressés dans le village. 

Les enquêteurs fouillent la maison de Sylviane Hamon, soupçonnée d\'escroquerie, à Benais (Indre-et-Loire), le 27 décembre 2011.
Les enquêteurs fouillent la maison de Sylviane Hamon, soupçonnée d'escroquerie, à Benais (Indre-et-Loire), le 27 décembre 2011. (ALAIN JOCARD / AFP)

Alors qu'une enquête a été ouverte après que la maison de Sylvain Hamon, surnommée "La Madoff de Touraine" a été partiellement incendiée, la tension est montée d'un cran vendredi 30 décembre dans le hameau de Benais en Indre-et-Loire où elle réside. Des journalistes ont même été agressés.  

Sylviane Hamon est mise en examen depuis mardi pour abus de confiance et pratique illégale de la profession de banquier. Cette ancienne employée de banque, placée en détention provisoire, est soupçonnée d'avoir soutiré entre deux et trois millions d'euros à des dizaines de victimes dans le cadre d'une escroquerie.  

Le mari de Sylviane Hamon fonce en voiture sur des caméramen

"On était devant la maison de Sylviane Hamon [la Madoff de Touraine], vers 16 h. Mon JRI et moi étions avec le cameraman de TF1. Tout à coup, une voiture grise nous a foncé dessus. Elle a freiné à quelques centimètre de nous, le journaliste de TF1 s'est écarté. Nous n'avons pas été touchés", témoigne Ilioné Schultz, rédactrice de France 3 envoyée sur place.

Elle souhaite tout de même relativiser : "C'est le mari de Sylviane Hamon. Il est resté un peu dans la voiture avant de reculer, et de dire quelques mots aux gendarmes, un peu plus loin sur la route. Il ne faut pas dramatiser non plus, je pense qu'il est a bout de nerfs, ce qui se comprend vu tout ce qui se passe et le fait qu'il y ait des dizaines de journalistes dans le village".

En revanche, François Coulon, journaliste à Europe 1, a porté plainte à la gendarmerie de Bourgueil, qui a retenu le délit de violences en réunion. Il a été viollement frappé par un homme dont l'identité n'a pas été révelée. Le journaliste, qui avait laissé son micro ouvert, a diffusé sur l'antenne d'Europe 1 des extraits de l'altercation, très violente. "Je n'avais jamais vu une chose pareille", a-t-il confié.

Une enquête ouverte pour vol avec effraction et destruction par incendie 

Une enquête pour vol avec effraction et destruction par incendie a été ouverte après le sinistre qui a endommagé la maison du couple à Benais. L'incendie a détruit deux pièces du rez-de-chaussée. L'ensemble du premier étage a été noirci.  

France 2

"Il y a eu une effraction à l'arrière de la maison et des bijoux ont été retrouvés par terre", a expliqué le vice-procureur de Tours Michel Cruz. Les enquêteurs ne privilégient aucune piste, mais n'excluent pas une vengeance d'une des victimes de Sylviane Hamon. Ce pourrait aussi être "un vol d'opportunité", compte tenu de la médiatisation de l'affaire.

La maison, placée sous scellés après une nouvelle perquisition mardi, était "a priori" vide au moment de l'incendie, ont indiqué plus tôt les pompiers, qui étudient la possibilité qu'un court-circuit soit à l'origine du sinistre.