Un imam islamiste radical de Seine-Saint-Denis a été interpellé et expulsé jeudi vers l'Egypte, son pays d'origine

Dans un communiqué, Brice Hortefeux précise que les services spécialisés avaient identifié depuis plusieurs mois "cet individu dangereux" de nationalité égyptienne.Il se livrait "dans des mosquées de Seine-Saint-Denis à des prêches appelant à la lutte contre l'Occident, méprisant les valeurs de notre société et incitant à la violence", écrit-il.

Depuis 2001, 29 imams ou prédicateurs ont été expulsés du territoire national.
Depuis 2001, 29 imams ou prédicateurs ont été expulsés du territoire national. (F2)

Dans un communiqué, Brice Hortefeux précise que les services spécialisés avaient identifié depuis plusieurs mois "cet individu dangereux" de nationalité égyptienne.

Il se livrait "dans des mosquées de Seine-Saint-Denis à des prêches appelant à la lutte contre l'Occident, méprisant les valeurs de notre société et incitant à la violence", écrit-il.

Depuis 2001, 129 islamistes radicaux - dont 29 imams ou prédicateurs - ont été expulsés du territoire national, dit le communiqué.

Cette expulsion fait suite au renforcement des mesures de sécurité prises en France, en particulier dans les aéroports, après l'attentat manqué d'un islamiste nigérian dans un avion à destination des Etats-Unis le 25 décembre dernier.

"J'ai demandé aux services spécialisés de redoubler de vigilance et je n'hésiterai pas à procéder aux mesures d'expulsion qui s'imposent", souligne Brice Hortefeux.

Pour le ministre, la République respecte la liberté religieuse "mais les prêcheurs de haine, qui n'ont rien à voir avec la liberté religieuse, n'ont pas leur place sur notre territoire."