L'homme grièvement blessé par une explosion à Ajaccio est mort

La déflagration s'est produite à quelques encablures du commissariat de la ville. Un homme de 61 ans avait été grièvement blessé.

Des agents de la police scientifique enquêtent sur les lieux de l\'explosion qui a fait un blessé grave, le 8 avril 2012 à Ajaccio. 
Des agents de la police scientifique enquêtent sur les lieux de l'explosion qui a fait un blessé grave, le 8 avril 2012 à Ajaccio.  (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

L'homme de 61 ans, grièvement blessé dans l'explosion non revendiquée d'une charge près du commissariat d'Ajaccio (Corse-du-Sud), dimanche, est mort lundi 9 avril. Il avait été évacué vers les urgences de l'hôpital de la ville, la veille. 

La victime sortait vraisemblablement d'un restaurant située dans une zone commerçante, avant d'être blessée par l'explosion. L'homme était connu de la justice pour des faits de violences volontaires, mais n'était pas lié à des affaires de banditisme ou d'activité nationaliste. Les enquêteurs privilégient la piste d'un différend privé, a indiqué le procureur de la République à Ajaccio, Thomas Pison.

Périmètre de sécurité

La charge explosive a été placée dans une poubelle, à l'angle des rues Fiorella et Maréchal Ornano, en plein centre-ville d'Ajaccio. Selon le procureur, "il est encore trop tôt pour certifier le contenu de la charge explosive", mais l'explosion ne visait pas le commissariat. Le souffle a détruit plusieurs vitrines aux alentours et endommagé un véhicule. Un périmètre de sécurité a été déployé autour des lieux. 

Des artificiers, ainsi qu'une dizaine de policiers et de spécialistes de la police technique et scientifique, ont été dépêchés sur place. L'enquête a été confiée à la direction régionale de la police judiciaire d'Ajaccio pour des faits de destruction par explosif en bande organisée.