Cet article date de plus de sept ans.

Un bébé tué, sa mère et sa sœur grièvement blessées aux Mureaux

Une arme blanche a été utilisée. Le procureur de Versailles parle d'un "drame familial". Le père de famille a été rapidement interpellé. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un petit garçon d'un an a été tué à l'arme blanche, sa soeur de deux ans et sa mère grièvement blessées, le 7 septembre 2013 aux Mureaux (Yvelines). ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Un petit garçon d'un an tué à l'arme blanche, samedi 7 septembre au matin aux Mureaux (Yvelines), sa sœur de 2 ans et sa mère sont grièvement blessées, et son père a été arrêté. "Un drame familial", selon le procureur de Versailles, Vincent Lesclous, qui a fourni les premières informations. 

Après l'incendie de son domicile, la famille était relogée provisoirement dans un logement de fonction du groupe scolaire Jean-Macé de cette ville populaire à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Paris. "Le gardien a vu arriver la maman en sang", au rez-de-chaussée de l'école, raconte le procureur. L'appartement où s'est déroulé le drame est situé au premier étage. L'homme a rapidement prévenu les pompiers. Le bébé est mort dans leurs bras. La mère, née en 1985, et sa fille, ont été grièvement blessées à l'arme blanche et leur pronostic vital reste engagé à la mi-journée.

Les trois membres de cette famille ont subi des "blessures très sérieuses au thorax et à la gorge". La maman est soignée à l'hôpital Georges-Pompidou à Paris et sa fille à l'hôpital pour enfants Necker. Le père, auteur présumé de ces violences, a été interpellé en milieu de matinée à Poissy, à une quinzaine de kilomètres de là. Cet homme de 32 ans se trouvait chez un membre de sa famille.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.