Trois personnes ont péri vendredi dans une avalanche aux Arcs alors qu'elles évoluaient en secteur hors piste

Les trois skieurs, dont un guide de haute-montagne, évoluaient dans un secteur hors piste connu de la station des Arcs, la Combe des Lanchettes.Deux corps avaient été retrouvés vendredi à 2.300 mètres d'altitude par les secouristes, ensevelis sous 6 mètres de neige. Le corps de la troisième victime, ensevelie sous 9 mètres, a été dégagé samedi.

Une avalanche sur un domaine hors piste des Arcs a causé la mort de trois skieurs, dont un guide expérimenté
Une avalanche sur un domaine hors piste des Arcs a causé la mort de trois skieurs, dont un guide expérimenté (France 2)

Les trois skieurs, dont un guide de haute-montagne, évoluaient dans un secteur hors piste connu de la station des Arcs, la Combe des Lanchettes.

Deux corps avaient été retrouvés vendredi à 2.300 mètres d'altitude par les secouristes, ensevelis sous 6 mètres de neige. Le corps de la troisième victime, ensevelie sous 9 mètres, a été dégagé samedi.

"Près d'une dizaine de mètres de galeries ont été creusées à la main sous une neige particulièrement compacte et lourde pour récupérer les corps", a précisé la gendarmerie.

Agés de 45 et 54 ans, les deux skieurs, originaires de la région parisienne, et leur guide de haute montagne, âgé de 35 ans, évoluaient dans un secteur hors piste réputé de la station. Ce guide, Benjamin Gaimard, appartenait à l'école de ski internationale Arc Aventures, à Bourg-Saint-Maurice et connaissait bien les deux skieurs avec lesquels il a été piégé par l'avalanche. Figure de la station savoyarde des Arcs, était le fils d'Alain Gaimard, lui-même guide et fondateur du raid d'aventure "Raid Gauloises".

Météo France avait prévenu du fort risque d'avalanche
Lundi 28 décembre, Météo France avait estimé à quatre, sur une échelle de cinq, le risque d'avalanches pour les jours suivants en Savoie et Haute-Savoie, et déconseillé fortement le ski hors piste.