Trains de nuit : faute de repreneur, la moitié des lignes fermeront le 1er octobre

C'est la fin annoncée des trains de nuit. Faute de repreneurs, l'État annonce la fermeture de la moitié des lignes, et ce dès le 1er octobre. 

FRANCE 2

bC'est un moyen de locomotion qui va disparaître peu à peu en France. La moitié des lignes de trains de nuit va être supprimée cet automne au grand regret de ces usagers. "Je l'utilisais souvent, on pouvait dormir dans la couchette et se réveiller le lendemain à plusieurs centaines de kilomètres sans avoir vu le temps passer", explique un usager. Mais à partir du 1er octobre, suppression du train de nuit entre Paris et la Savoie.

Plus que deux trains de nuit en France

Idem pour rejoindre Albi (Tarn), le train n'ira que jusqu'à Rodez (Aveyron). Fini Luxembourg-Nice et Portou en Espagne ainsi que Strasbourg vers les mêmes destinations. Les trains de nuit ont connu leur heure de gloire à la fin des années 60. Mais l'arrivée du TGV en 1981 va vider les trains de nuit qjui sont utilisés aujourd'hui par à peine 3% des voyageurs. 100 millions d'euros de déficit cette année, une gabegie que l'État entend stopper. Deux autres lignes : Paris-Nice (Alpes-Maritimes) et Paris- Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) devraient être fermées en 2017. Il ne restera alors que deux trains de nuit en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un train est arrêté en gare d\'Austerlitz, à Paris, le 4 juin 2016.
Un train est arrêté en gare d'Austerlitz, à Paris, le 4 juin 2016. (DOMINIQUE FAGET / AFP)