Cet article date de plus de huit ans.

287 km de bouchons et des gares encombrées pour les départs en vacances

La journée est classée orange sur les routes et 1,9 million de voyageurs sont attendus par la SNCF ce week-end. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La journée du samedi 22 décembre 2012 est classée orange sur les routes. (THIERRY BORDAS / MAXPPP)

La fin du monde n'a pas eu lieu, les Français peuvent donc partir en vacances pour Noël. Et ils sont nombreux dans ce cas, samedi 22 décembre. Le trafic s'est intensifié dans la journée pour atteindre 287 km de bouchons cumulés. Mais il tend à se réduire. Francetv info fait l'état des lieux sur terre et dans les airs. 

En voiture, le pic de bouchons est passé

Après un trafic fluide sur les routes en début de matinée, Bison Futé relève 287 km de bouchons cumulés en début d'après-midi. Le trafic, pour cette journée classée orange dans le sens des départs, est toutefois "en baisse" pour quitter la capitale vers le sud par les autoroutes A6, l'A86 pour accéder à l'autoroute du sud et A10, ainsi que sur la N118.

En direction des Pyrénées, les vacanciers sont ralentis sur 28 km sur la N10 à Labouheyre (Landes) en direction du sud en raison d'une zone de chantier et sur 31 km sur l'A71 au nord de Vierzon (Cher). Vers les stations alpines, on déplore 9 km de bouchons sur la N85 en direction de Vizille (Isère), 6 km sur l'A48 au niveau de Saint-Martin-le-Vinoux, près de Grenoble (Isère), et 13 km sur l'A43 au niveau du tunnel de Dullin (Savoie). Quelques difficultés sont également toujours en cours sur l'A6 au nord d'Auxerre et au sud de Beaune (4 km).

Dimanche, la tendance nationale sera verte dans le sens des départs, avec un passage à l'orange en Ile-de-France. "Evitez de quitter l'Ile-de-France entre 10h et 16h", préconise Bison Futé.

En train, mieux vaut ne pas être agoraphobe 

Dans les gares, 1,9 million de voyageurs sont attendus par la SNCF pour le premier week-end des vacances de fin d'année, dont 1,5 million au départ des gares parisiennes. Il va donc falloir s'armer de patience et ne pas craindre la foule.

Au total, 4,5 millions de voyageurs emprunteront quelque 11 000 trains entre le 21 décembre et le 6 janvier, annonce l'entreprise, qui précise que 500 cheminots volontaires ont été mobilisés. "C'est un sacré chassé-croisé puisque, cette année, Noël et le Jour de l'An ça fait deux fois quatre jours", a déclaré sur BFMTV le président de la SNCF, Guillaume Pepy, faisant allusion aux deux réveillons qui tombent cette année un lundi.

La SNCF a déployé depuis quelques jours son dispositif "grand froid" qui vise à faire face aux risques de perturbations en cas de fortes chutes de neige et des températures, et éviter tout risque de répétition des mésaventures de l'hiver 2010 lorsqu'un train avait mis 26 heures pour faire le trajet entre Strasbourg et Port Bou en Espagne.

En avion, "tout se passe bien pour l'instant"

Du côté transport aérien, près de 3,5 millions de passagers sont attendus dans les aéroports parisiens d'Orly et de Roissy pendant les vacances. Mais aucune difficulté particulière n'est signalée samedi matin, malgré l'affluence des voyageurs, selon Aéroports de Paris (ADP). "On attend beaucoup de monde, mais pour l'instant tout se passe bien", a précisé une porte-parole d'ADP à l'AFP. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.