Homosexuels, chômeurs: Serge Dassault, habitué des dérapages

Le sénateur UMP de l'Essonne est coutumier des prises de paroles polémiques. Florilège. 

Le sénateur UMP de l\'Essonne Serge Dassault, le 22 mars 2012 à Paris.
Le sénateur UMP de l'Essonne Serge Dassault, le 22 mars 2012 à Paris. (PRM/SIPA)

POLITIQUE - Serge Dassault, 87 ans, figure de proue du géant aéronautique éponyme, sénateur UMP de l'Essonne et ancien maire de Corbeil-Essonne est coutumier des propos polémiques. Mercredi 7 novembre, c'est à propos du mariage homosexuel qu'il s'est illustré au micro de France Culture. Top cinq de ses déclarations choc. 

1"On veut un pays d'homos ?"

"On veut un pays d'homos ? Dans dix ans, y' a plus personne, c'est stupide", tranche Serge Dassault sur France Culture. Et de justifier : "Regardez dans l'Histoire, la Grèce, c'est une des raisons de sa décadence. C'est l'arrêt de la famille, c'est l'arrêt du développement des enfants, c'est l'arrêt de l'éducation. C'est un danger énorme pour l'ensemble de la nation, énorme" .

2Les chômeurs, ces gens qui "ne veulent pas travailler"

"Le problème n’est pas seulement de trouver de l’emploi mais aussi que l’assistance et les aides diverses aux chômeurs sont trop élevées, à mon avis, pour qu’ils aient une certaine envie de travailler", explique Serge Dassault, le 19 juin 2008, à l’ouverture d’une audition de plusieurs dirigeants du service public de l’emploi devant la commission des Finances du Sénat. Il insiste, comme le rappelle Libération.fr"C’est quand même anormal de vouloir donner de l’argent de l'Etat qui n’en a pas beaucoup à des gens qui ne veulent pas travailler parce qu’on les paye trop."

3Les chômeurs (encore eux) "indemnisés à perpétuité"

Deux ans plus tard, le 15 décembre 2010, c'est sur Europe 1 qu'il récidive à propos du chômage : "Dans d'autres pays, les chômeurs ne sont pas indemnisés à perpétuité. Ils sont indemnisés pendant six mois et après cela, c'est fini. Donc ils ont tendance à trouver du travail. En France, on est gentil (...). C'est l'Etat qui paie."

Au passage, il attaque les salariés français qui n'ont "pas compris que les autres pays travaillent plus. Si on continue à faire les 35 heures et à partir en vacances toutes les cinq minutes, on n'est plus compétitifs."

4Les bons Chinois qui "dorment dans leurs usines"

Le 10 juillet 2008, le patron de l'aéronautique est sur le plateau d'iTélé. Il suggère d'une part d'encadrer la grève et particulièrement "d'interdire la grève politique", car, assène-t-il, "la grève est un cancer, la grève n'a pas à être lieu (sic)". "On a aujourd'hui un pays qui ne travaille pas assez", estime le grand patron. Avant de s'embarquer dans une comparaison avec la Chine : "Les Chinois, ils travaillent 45 heures, ils dorment sur place dans leurs usines, ils font des bons produits pas chers." 

5Taxer les riches : "C'est idiot et nul"

Le samedi 3 septembre 2011, Serge Dassault intervient dans une table ronde aux universités d'été de l'UMP à Marseille. Interviewé par Le Nouvel Obs sur la contribution exceptionnelle annoncée par le gouvernement Sarkozy et qui pourrait taxer à hauteur de 3% les revenus annuels supérieurs à 500 000 euros, le 89e homme le plus fortuné au monde, selon le magazine Forbes, se montre sans détours : "Ça ne sert à rien, ce n'est pas comme ça qu'on va régler le problème du déficit. C'est idiot et nul !"