Cet article date de plus de six ans.

Tenue au travail : qu'est-ce qui est autorisé ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Quelle est la liberté vestimentaire des salariés sur leur lieu de travail ? Ce litige est de plus en plus souvent porté devant les tribunaux.

Jupe, robe, jogging, certains choix vestimentaires des salariés se retrouvent devant les tribunaux. Certains salariés ont été licenciés pour une tenue vestimentaire inappropriée.

Il y a six ans, Alister Wylock travaillait dans un restaurant gastronomique comme serveur. Un jour, il décide de changer d'apparence et porte des boucles d'oreille. Son patron n'a pas apprécié : "Le premier jour, le patron a décidé que je ne servais plus aucune assiette et que ma place était derrière le bar pour que les clients ne me voient pas avec les boucles d'oreille", explique le serveur au micro de France 2.

Le piercing dans la restauration est autorisé

Il a été mis à pied durant un mois avant d'être licencié. Après deux ans de procédure, le licenciement a été reconnu abusif. Mais il n'y a pas de règle absolue, les juges tranchent au cas par cas. Ainsi, pour une salariée en contact avec la clientèle, le survêtement est proscrit, alors que le piercing est autorisé dans la restauration. L'employeur ne peut pas imposer une tenue au salarié, sauf exception, comme en cas de contact avec la clientèle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.