Sur l'île d'Oléron, les vacanciers veulent clore le bec de Maurice, le coq qui chante trop tôt pour eux

À Saint-Pierre d'Oléron, les voisins sont prêts à aller en justice pour faire taire le coq de Corinne Fesseau.

A Saint-Pierre d\'Oléron, les touristes et les voisins de Corinne Fesseau, célèbre chanteuse locale, veulent la tête de son coq
A Saint-Pierre d'Oléron, les touristes et les voisins de Corinne Fesseau, célèbre chanteuse locale, veulent la tête de son coq (JULES DE KISS/ RADIO FRANCE)

Tous les matins, Maurice le coq chante beaucoup trop tôt pour les vacanciers de Saint-Pierre d'Oléron (Charente Maritime). Au lever du soleil, le galinacé de deux ans réveille les habitants qui veulent maintenant sa peau.

Comme l'a constaté France Bleu La Rochelle, après plusieurs plaintes, le maire du village a été saisi par une lettre recommandée envoyée par les voisins qui fixent un ultimatum à Corinne Fesseau, la propriétaire du coq.

La mission : sauver son coq

Maurice est un joli coq de Marans âgé de deux ans. Il chante tous les matins à six heures. Sa propriétaire adore son animal, mais le comble dans cette histoire c'est que Corinne Fesseau voulait "une poule et pas un coq. Seulement le poussin a grandi et s'est mis à chanter" explique-t-elle.

Désormais Corinne s'est attachée à Maurice, et, pour le garder, elle cherche des solutions. Elle a mis des boîtes d'œufs au mur du poulailler pour atténuer le chant du coq, elle a même calfeutré le poulailler pour cacher le lever du jour. "Mon coq est complètement dans le noir jusqu'à huit heures, mais comme un réveil il arrive à savoir à six heures et demi que c'est son heure" explique-t-elle. 

Les voisins reviennent à la charge

Après une première plainte, Corinne Fesseau a vu ses voisins revenir à la charge plusieurs fois en juillet, avant de recevoir une lettre recommandée d'un conciliateur juridique. Pour sauver son animal Corinne Fesseau a alors lancé alors une pétition qui a recueilli près de 30 000 signatures.

La propriétaire du coq a également organisé une marche avec son coq dans sa commune. Tout le village connaît désormais l'histoire et même si une plainte des voisins est arrivée sur son bureau, le maire Christophe Sueur soutient Corinne Fesseau. Il énonce même une forme d'intolérance chez les voisins.

Pour l'instant, Maurice peut toutefois dormir tranquille avant de réveiller le voisinage. Il ne serait pas le premier coq à passer à la barre et la jurisprudence plaide pour lui, explique France Bleu La Rochelle. Il y a 15 ans la cour d'appel de Riom dans le Puy-de-Dôme a annulé une décision du tribunal de Clermont-Ferrand qui ordonnait la destruction d'un petit élevage de gallinacés en raison des nuisances sonores. Elle justifiait ainsi son arrêt : "La poule est un animal anodin et stupide au point que nul n’est encore parvenu à le dresser, pas même un cirque chinois". Il est donc impossible, d'après elle, d’empêcher un coq de chanter. 

Maurice, le coq de la discorde : reportage de Jules de Kiss
--'--
--'--