Supermarchés : la guerre des promotions est déclarée

Avec la loi sur l'alimentation, les distributeurs ne peuvent plus vendre à prix coûtant des produits alimentaires. Ils compensent en bradant d'autres produits.

FRANCE 2

C'est le nouveau terrain de bataille dans la guerre des prix : les rayons cosmétique et entretien. Ces articles ne sont en effet pas soumis à l’encadrement des promotions sur les produits alimentaires, désormais plafonnés à 34%. Conséquence, les enseignes pratiquent sur ces produits les rabais qu'elles ne peuvent plus faire ailleurs. "C'est plus intéressant d'acheter de la lessive moins cher vu qu'on en utilise beaucoup", estime une cliente.

Des réductions stratégiques pour les magasins

Les couches en promotion ont remplacé les pâtes à tartiner ou les sodas à prix cassé. Des réductions stratégiques pour les magasins. "Ce sont des produits qui sont souvent très chers, un paquet de couches-culottes c'est entre 10 et 15 euros. Promettre 70% de remise sur ces produits-là, le chaland tend l'oreille et l'enseigne fait venir des clients à elle", explique Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. Des promotions qui devraient permettre aux consommateurs de regagner un peu de pouvoir d'achat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pouvoir d\'achat devrait augmenter d\'1,4% en 2018.
Le pouvoir d'achat devrait augmenter d'1,4% en 2018. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)