Cet article date de plus de neuf ans.

Suivez en direct la soirée électorale

Seuls 36 des 577 sièges ont été attribués dès le premier tour (25 à la gauche, 11 à la droite). 541 circonscriptions restent à pourvoir dimanche 17 juin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Les élections législatives sont l'occasion pour la gauche de donner au président François Hollande une majorité confortable à l'Assemblée nationale pour mettre en oeuvre ses réformes. Pour la droite, il s'agit au contraire de limiter les dégâts, un mois après son échec à la présidentielle.

Seuls 36 des 577 sièges ont été attribués dès le premier tour (25 à la gauche, 11 à la droite). 541 circonscriptions restent à pourvoir dimanche 17 juin. Six semaines après l'élection de François Hollande à la présidence de la République, le principal enjeu du scrutin est de savoir si le PS obtiendra seul la majorité absolue à l'Assemblée nationale, qui est de 289 sièges. L'ensemble de la gauche (PS, EELV et Front de Gauche) a totalisé 46,7% des voix au premier tour, contre 34,1% pour la droite parlementaire (UMP et alliés). Cette dernière est confrontée à la bonne tenue du FN, qui avec 13,6% a réalisé un de ses meilleurs scores à des législatives. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.