Cet article date de plus de dix ans.

Sondage : Hollande donné vainqueur avec 55%

Selon un sondage TNS Sofres-Sopra Group pour iTélé, le président candidat ne recueillerait que 45% des suffrages au second tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy a dix points de retard sur son concurrent PS au second tour de l'élection présidentielle, François Hollande, selon un sondage TNS Sofres-Sopra Group publié le 26 avril 2012. (FRED DUFOUR / AFP)

François Hollande à 55% et Nicolas Sarkozy à 45% au second tour de la présidentielle. Le candidat socialiste aurait dix points d'avance sur son rival de l'UMP, selon un sondage TNS Sofres-Sopra Group pour iTélé publié jeudi 26 avril. Ces chiffres sont stables en comparaison de la dernière enquête de cet institut sur le vote au second tour, publiée les 18 et 19 avril.

Dans le détail, 81% des personnes interrogées, y compris celles qui ont décidé de s'abstenir, se déclarent sûres de leur choix, 14% disent pouvoir encore changer d'avis, 5% sont sans opinion. Parmi les électeurs de François Hollande, 94% se disent sûrs de leur choix et 6% seulement pourraient changer d'avis. Chez ceux de Nicolas Sarkozy, 88% déclarent être sûrs de leur choix et 12% ne le sont pas.

Les reports de voix

Enjeu crucial du second tour, les reports de voix des principaux partis se répartiraient comme suit :

Front national 51% des électeurs voteraient pour Nicolas Sarkozy si le vote avait lieu dimanche prochain, 16% pour François Hollande, 33% s'abstiendraient ou voteraient blanc ou nul.

MoDem 39% voteraient Sarkozy, 32% Hollande, 29% s'abstiendraient ou voteraient blanc ou nul.

Front de gauche 82% des électeurs voteraient Hollande, 6% Nicolas Sarkozy, 12% s'abstiendraient ou voteraient blanc ou nul.

Près de quatre sondés sur cinq certains d'aller voter

Sur la question de la mobilisation, 79% des personnes interrogées se disent "tout à fait certaines" d'aller voter et 10% "pratiquement certaines". Les électeurs de Marine Le Pen et ceux qui n'ont pas de préférence partisane sont les moins nombreux à être "tout à fait certains" d'aller voter (68%), alors que ceux de François Bayrou sont 84%, autant qu'à l'UMP. Ces données sont toutefois fragiles, constituant des sous-échantillons.

Sondage réalisé les 24 et 25 avril par téléphone auprès d'un échantillon  représentatif de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus et inscrites sur les listes électorales. Méthode des quotas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.