Sécurité des trains : l'exemple espagnol

L'Espagne a une sécurité renforcée pour ces trains. France 2 fait le point sur leur dispositif. 

FRANCE 2
Comment faire plus pour la sécurité à bord des trains ? Ce dimanche, Guillaume Pepy a exclu l'idée de contrôle systématique sur les quais et pourtant c'est ce que fait l'Espagne. France 2 fait le point.
 
Atotcha est la plus grande gare de Madrid : jusqu'à 30 000 personnes l'a fréquente. Ici impossible d'accéder à un train à grande vitesse sans de nombreux contrôles. Comme dans un aéroport, sac à mains et valises doivent être vérifiés. Caméras de surveillance, vigiles, scanner, tout est fait pour que personne ne puisse passer avec une arme.

11 mars 2004

Ces dispositifs ont été mis en place après un événement qui a traumatisé l'Espagne. Le 11 mars 2004, plusieurs bombes explosent simultanément dans quatre trains de banlieue. Bilan : près de 1 900 blessés et 191 morts. "Atotcha n'est pas la seule gare de Madrid à utiliser ce dispositif, mais en Espagne, tous les trains ne sont pas concernés. Seul les lignes à grande vitesse le sont. Il est difficile et très couteux de les déployer pour les trains régionaux". 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers aux abords du train Thalys attaqué, le 21 août 2015, à Arras (Pas-de-Calais).
Des policiers aux abords du train Thalys attaqué, le 21 août 2015, à Arras (Pas-de-Calais). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)