Scandale Dentexia : de nouveaux rebondissements

Les plaintes se multiplient et un des dentistes de ces centres à bas coûts a été radié par le conseil de l'ordre.

France 2
Certains patients des centres dentaires Dentexia ont parfois déboursé jusqu'à 20 000 euros pour des soins bâclés, inachevés ou jamais réalisés. C'est le cas de Rosario qui a été le premier à dénoncer le scandale sanitaire dont il a été victime. En 2014, il donne 20 000 euros au cabinet dentaire qui lui promet des implants et des soins, mais le résultat est loin de ses espérances. "Pendant presque un an, je ne pouvais pas manger ce que je voulais (...) je ne pouvais par dormir, c'est un choc psychologique aussi", explique Rosario Matina, porte-parole des victimes.

Un dentiste radié

Ils sont plus de 3 000 en France à avoir été opérés par ce réseau dentaire low-cost. Rosario a monté un collectif de victimes. Depuis le mois de mars, Dentexia a été placée en liquidation judiciaire et un premier dentiste marseillais a été radié de la profession. Vendredi sa salariée a aussi été auditionnée par le Conseil de l'Ordre des chirurgiens dentistes.
Le JT
Les autres sujets du JT