Cet article date de plus de neuf ans.

Marseille accueillera le premier meeting de soutien à Sarkozy le 19 février

La date et le lieu de ce rendez-vous avec les militants ont été confirmés par l'UMP. Le chef de l'Etat devrait faire acte de candidature quelques jours plus tôt.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy présente ses vœux au monde de la culture à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 24 janvier 2012. (fef/ag/ab/ab)
L'UMP met fin au suspens : le premier "grand meeting" de soutien au président-candidat Nicolas Sarkozy aura lieu le dimanche 19 février, à 15 heures, au parc Chanot à Marseille. Le parti de la majorité a officialisé cette date vendredi 10 février. 

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, vient d'envoyer un courrier à tous les cadres du parti pour leur demander de "mobiliser" leurs troupes en vue de ce "premier grand meeting régional de soutien au président de la République, afin de faire de cet événement une grande réussite".

A l'UMP, on ne précise pas si Nicolas Sarkozy assistera à cette réunion. En 2006, ce dernier avait déjà lancé sa candidature à la présidentielle 2007 à Marseille. Son discours de l'époque est disponible sur Le Monde.fr

Mi-février pour l'annonce

L'actuel chef de l'Etat devrait officialiser sa candidature quelques jours plus tôt, selon des sources proches de l'UMP et gouvernementales. RTL évoque la date du 15 février. Europe 1 parlait la veille du 16. Sous quelle forme ? Il pourrait s'agir, selon RTL, d'une déclaration télévisée enregistrée, éventuellement diffusée au JT de 20 heures.

Nicolas Sarkozy est bel en bien en train d'accélérer son entrée en campagne. Dans une longue interview au Figaro Magazine, à paraître samedi, il dresse un premier bilan de son mandat et livre les grandes lignes de son probable futur programme. Celui-ci sera axé sur trois mots clé : "Travail, responsabilité, autorité." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.