Sans rancune, Ayrault et Aubry unis dans la bataille des législatives

Le Premier ministre et la première secrétaire du Parti socialiste ont déjeuné ensemble vendredi à Matignon pour discuter des législatives. 

La première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, a déjeuné vendredi 18 mai 2012 avec le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à Matignon. 
La première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, a déjeuné vendredi 18 mai 2012 avec le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à Matignon.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Non seulement ils déjeunent ensemble, mais ils entendent aussi faire campagne main dans la main pour les législatives. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste et candidate déçue au poste de chef du gouvernement, affichent leur unité. A l'issue d'un déjeuner de deux heures à Matignon, vendredi 18 mai, ils ont annoncé qu'ils animeraient des meetings communs durant la campagne.

Ensemble dans leur fief respectif

A table, ils ont évoqué la répartition des rôles dans la bataille du scrutin à venir. "Nous avons parlé des législatives car le Premier ministre est le chef de la majorité et je mènerai à ses côtés, pour les socialistes, les législatives", a rappelé la maire de Lille. Elle recevra d'ailleurs Jean-Marc Ayrault dans sa ville, pour un meeting commun. Et elle se rendra à son tour à Nantes, fief du Premier ministre, pour partager la scène avec l'ancien maire de la ville. "Et puis, pour terminer, à Paris", a confirmé Jean-Marc Ayrault dans la cour de Matignon.

"Nous faisons campagne ensemble et c'est très important de montrer le rassemblement qui nous a permis de gagner l'élection présidentielle et nous permettra, je l'espère, de gagner les législatives", a-t-il fait valoir. "L'enjeu est très important : donner au président de la République une large majorité pour mettre en œuvre ce que les Français ont décidé le 6 mai", a conclu le chef du gouvernement. 

Francetv info

"Main ouverte et de fer"

Absente remarquée du gouvernement, Martine Aubry n'a cessé de répéter qu'elle ne boudait pas et qu'elle conduirait la campagne des législatives. "J'ai été ravie de revenir ici à Matignon et d'y retrouver mon ami Jean-Marc Ayrault", a-t-elle déclaré à la presse, cordiale, au sortir du déjeuner. Interrogée sur le Premier ministre, elle a déclaré que "le gouvernement [était] tenu d'une main à la fois ouverte et de fer".

Jean-Marc Ayrault a aussi expliqué que le PS serait associé à la conduite de la politique. "Il est très important que le principal parti de la majorité soit informé des décisions, des méthodes pour y parvenir."