Cet article date de plus de six ans.

Seine-Saint-Denis : un enfant de 10 ans meurt peu après son arrivée à l'hôpital

Dans "Le Parisien", sa mère raconte que plusieurs services de secours ont refusé de venir chercher le garçon. Leur motif ? La famille habite dans une cité sensible.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entrée de l'hôpital Delafontaine à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (MAXPPP)

"Personne ne peut nous secourir parce que nous habitons un quartier difficile." Dans Le Parisien, jeudi 7 août, la mère de Zacharie, un enfant de 10 ans, mort quelques heures après son arrivée à l'hôpital à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), affirme qu'il a "été abandonné de tous". Selon son récit, les différents services de secours qu'elle a appelés ont refusé de venir chercher son fils. 

Tout commence vendredi 1er, lorsque Zacharie est pris de violents maux de ventre. Un médecin généraliste diagnostique une gastroentérite et le renvoie chez lui avec des médicaments. Mais la douleur s'aggrave. Sa mère appelle les pompiers, qui refusent de se déplacer et lui indiquent de se rendre à l'hôpital. Même réponse du côté du Samu. N'ayant pas de voiture, les parents de Zacharie appellent un taxi qui leur rétorque : "A cette heure, on ne vient pas à Orgemont [un quartier d'Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis)] à cause des agressions."

Ils décident donc de partir à pied, leur enfant chancelant, jusqu'à ce qu'un autre chauffeur accepte de les prendre en charge. Plus de trois heures après leur premier appel, Zacharie et ses parents arrivent à l'hôpital Delafontaine, à Saint-Denis, où un chirurgien diagnostique une appendicite. Mais l'enfant met encore près de quatre heures à être opéré, selon le récit du Parisien, qui précise que le décès est constaté à 9 heures du matin, dimanche. Selon le chef du service des urgences, l'enfant souffrait en fait "d'un grave problème au cœur".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.