Cet article date de plus de six ans.

Rixe : les Corses musulmans craignent les représailles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Rixe : les Corses musulmans craignent les représailles
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La tension reste vive à Sisco, en Haute-Corse, après une rixe samedi 13 août. Elle a opposé des familles de confession musulmane et des habitants du village.

L'appel au calme des élus a-t-il été entendu, ce lundi 15 août, après la rixe qui a opposé des familles de confession musulmane et des habitants de Sisco (Haute-Corse) samedi dernier ? "Depuis hier soir, le calme est revenu dans ce quartier, même si les tensions et les inquiétudes restent vives", explique Charlotte Gillard, envoyée spéciale en Corse. "Nous avons rencontré des Corses de confession musulmane qui craignaient des représailles"

Arrêté du maire pour interdire le burkini

Le climat tendu lié aux attentats accentue ces craintes. "L'un d'eux me confiait que la tension et la fracture sont latentes depuis des mois et qu'il avait peur que la situation s'envenime encore davantage", indique Charlotte Gillard. Parallèlement, le maire de Sisco a décidé de prendre un arrêté qu'il déposera dès demain en préfecture pour interdire le burkini, cette tenue de bain intégrale, qui recouvre tout le corps "et qui, selon certains témoins, serait à l'origine en partie de la rixe de Sisco", ajoute la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.