Retraités : la CSG plus coûteuse que prévu ?

Un rapport vient contredire ce jeudi 19 juillet 2018 les prévisions du gouvernement sur la hausse de la CSG et ses conséquences pour les retraités. Le manque à gagner devrait être plus important que prévu. Explications.

Les retraités concernés par la hausse de la CSG devraient subir un manque à gagner plus important que prévu, selon le rapporteur général du Budget, Joël Giraud. La future suppression de la taxe d'habitation ne compenserait finalement pas la hausse de la CSG que beaucoup ont durement sentie cette année. 

6,4 millions de perdants en 2018

Alors que la CSG a augmenté d'un coup, en début d'année, la taxe d'habitation ne disparaîtra, elle, que progressivement à partir d'octobre et jusqu'en 2020. Résultat : selon le rapporteur du Budget, sur les sept millions de ménages retraités dont la CSG a augmenté, 6,4 millions perdront en moyenne 380 euros de pouvoir d'achat sur un an. En 2019, ils seront encore 4,4 millions, puis 3,2 millions en 2020. Ces chiffres scandalisent ce jeudi 19 juillet 2018 l'opposition de tout bord. Bercy a pour sa part refusé de commenter le rapport, mais promet que 80% des retraités ne sortiront pas perdants de cette réforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon le document, le trou du régime de retraite atteindrait plus de 4,5 milliards d’euros en 2022.
Selon le document, le trou du régime de retraite atteindrait plus de 4,5 milliards d’euros en 2022. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)