VIDEO. Jean-Pierre Chevènement : "La réforme du collège n'a pas été bien pensée"

L'ancien ministre de l'Education considère que l'école n'a pas besoin de réformes mais de stabilité.

Voir la vidéo
(France 2)

"Franchement, je préférerais qu'on sursoie à une réforme qui n'a pas été bien pensée", a déclaré l'ancien ministre de l'Education Jean-Pierre Chevènement, mardi 1er septembre sur France 2. "Le nombre d'heures travaillées a déjà beaucoup diminué dans notre école. Or, la loi du monde dans lequel nous sommes, c'est l'effort", a-t-il souligné.

"Nous allons supprimer en fait cinq heures par semaine dans les collèges, c'est-à-dire 20% des horaires consacrés à l'apprentissage des disciplines. Moi, je ne suis pas ennemi de l'interdisciplinaire, (...) mais, avant de faire dans l'interdisciplinaire, il faut bien maîtriser les disciplines", a-t-il poursuivi, exprimant la crainte qu'on aille "vers quelque chose qui sera la négation de l'école publique".

"L'école n'a pas besoin de trop de réformes"

L'ancien sénateur du Territoire de Belfort estime toutefois que la rentrée de ce 1er septembre sera bonne. "Il y a peu de réformes en réalité et l'école n'a pas besoin de trop de réformes", a-t-il observé. "L'école a souvent besoin qu'on la laisse tranquille, qu'on ne lui impute pas tout ce qui va mal – le chômage, la délinquance, la montée des communautarismes. L'école a besoin de stabilité."

L\'ancien ministre de l\'Education Jean-Pierre Chevènement (1984-1986) à Saint-Marcel (Saône-et-Loire) en 2011.
L'ancien ministre de l'Education Jean-Pierre Chevènement (1984-1986) à Saint-Marcel (Saône-et-Loire) en 2011. (JEFF PACHOUD / AFP)