Pauvreté : le soutien scolaire du Secours populaire pour plus de chances de s'en sortir

Le Secours populaire de Toulouse (Haute-Garonne) met en place du soutien scolaire afin de sortir les jeunes de la spirale de la pauvreté.

FRANCE 3

Une enquête menée pour le Secours populaire révèle que 62% des enfants ont peur de devenir pauvres. La pauvreté est une réalité en France avec 9 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Et pour éviter de reproduire le schéma, le Secours populaire organise des cours de soutien scolaire pour les enfants en difficulté. À Toulouse (Haute-Garonne), les élèves se sont fait une place au milieu des stocks. Une fois par semaine, ils se retrouvent pour des cours particuliers gratuits.

"Il prend le temps pour nous expliquer"

"Ici, le bénévole prend plus son temps pour nous expliquer. Alors qu'à l'école, (le professeur)pas trop", explique une jeune élève. La majorité des bénéficiaires est issue de familles monoparentales, non francophones. "Il y a des trucs, même moi je ne comprends pas. C'est très important pour moi pour la réussite de mes enfants", confie une maman. "Il y a des jeunes qui sont aujourd'hui en quatrième ou en cinquième année de médecine", indique Dominique Lemaire, bénévole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de l\'association Secours populaire, le 21 décembre 2014 à Paris. 
Le logo de l'association Secours populaire, le 21 décembre 2014 à Paris.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)