Cet article date de plus de cinq ans.

Grève des enseignants : "On est dans un conflit lourd"

Une semaine après la rentrée scolaire, le SNES-FSU appelle à une grève ce jeudi pour protester contre la réforme du collège. Benoît Teste, secrétaire général adjoint du SNES, confirme qu'une "grève dès la rentrée, c’est quelque chose d’inédit".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Benoît Teste, secrétaire général adjoint du SNES (Radio France)

Une semaine après la rentrée scolaire, le SNES-FSU appelle à une grève ce jeudi pour protester contre la réforme du collège. Benoît Teste, secrétaire général adjoint du SNES, a expliqué jeudi sur franceinfo qu’"une grève dès la rentrée c’est quelque chose d’inédit. On est dans un conflit lourd qui n’était pas une saute d’humeur l’an dernier".

Le syndicaliste a ajouté ne pas être opposé au travail interdisciplinaire à condition de  mieux le mettre en œuvre. Pour Benoît Teste, "dans toutes les réformes qu’on nous propose aujourd’hui il y a beaucoup d’idéologie et cette idée qu’il faut faire des projets dans tous les sens, sans contenu, du moment qu’on affiche des projets. La ministre est dans la communication".

"Il y a beaucoup de choses qui sont infaisables dans cette réforme. Il va y avoir des contenus d’enseignement différents, des organisations différentes selon les établissements scolaires… et c’est ça qu’on ne pardonne pas à la ministre".

Benoît Teste, secrétaire général adjoint du SNES : "La ministre est dans la communication"
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rentrée scolaire 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.