Étudiants : plusieurs postes de dépenses augmentent

En France, les étudiants consacrent plus de la moitié de leur budget  à leur loyer. Mais selon l'Unef, ce n'est pas le seul poste de dépense qui augmente. 

France 3

Les transports sont "une autre dépense importante des étudiants et qui a tendance à grimper au fil des ans. Pour 2019, à Bordeaux, c'est +2,6%. À Rennes, +3%. Mais c'est Strasbourg qui obtient la palme : les transports y coutent 24,5% de plus que l'an dernier pour les étudiants non boursiers", explique la journaliste Dorothée Lachaud, sur le plateau du 19/20 de France 3. 

La restauration universitaire augmente aussi 

"Cette année, les prix des cafeterias Crous ont augmenté de 8% en moyenne. Et là encore, c'est Bordeaux qui se distingue. Un repas qui coutait 2,24 euros en 2018 coute aujourd'hui 3,05 euros. Soit 36% de plus", détaille Dorothée Lachaud. À Paris, il n'y a pas d'augmentation à noter pour ce poste de dépense "mais le repas coute déjà quasiment le double", précise la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le baccalauréat débute avec l\'épreuve de philosophie, au lycée Pasteur de Strasbourg, le 18 juin 2018. 
Le baccalauréat débute avec l'épreuve de philosophie, au lycée Pasteur de Strasbourg, le 18 juin 2018.  (FREDERICK FLORIN / AFP)