Ce qu'il faut savoir sur l'allocation de rentrée scolaire versée à partir de ce mardi

L'allocation de rentrée scolaire, qui concerne plus de 3 millions de familles, est revalorisée à hauteur de 4% cette année. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
À l'approche de la rentrée scolaire, l'association Famille de France a passé à la loupe les prix des fournitures incontournables. La journaliste Anne-Claire Le Sann, présente sur le plateau du 12/13 mardi 16 août, explique que les prix sont en hausse. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Les parents d'élèves l'attendent chaque année avec impatience. L'allocation de rentrée scolaire doit aider les familles à acheter cahiers, stylos, compas et autres surligneurs. Alors que de nombreux foyers commencent déjà à préparer le retour à l'école, cette aide est versée en partie mardi 16 août. 

Pour financer l'achat des fournitures scolaires, alors que le taux d'inflation a atteint 6,1% sur un an en juillet, une revalorisation de 4% de cette prestation a été votée par le Parlement dans le cadre de la loi sur le pouvoir d'achat. Voici ce qu'il faut savoir des conditions de versement de cette allocation cette année. 

Trois millions de familles sont concernées

Comme chaque année, l'allocation est versée sous conditions de ressources aux familles ayant des enfants scolarisés âgés de 6 à 18 ans. Plus de trois millions de familles sont concernées par cette aide à la rentrée des classes. Pour être éligible, il ne faut pas dépasser le plafond de ressources détaillé sur le site de la Caisse d'allocations familliales (Caf).

Ainsi, pour un enfant à charge, le montant maximal des ressources pour être éligible à l'ARS est de 25 370 euros. Pour deux enfants, le maximum est de 31 225 euros. Pour 3 et 4 enfants, le plafond passe respectivement à 37 080 euros et à 42 935 euros. 

Afin de savoir si votre foyer est éligible, le gouvernement a mis en place un simulateur. Si vos ressources dépassent de peu ces montants, une allocation de rentrée scolaire différentielle peut vous être versée, détaille la Caf sur son site.

Pour les enfants de 6 à 15 ans, l'aide est virée automatiquement aux allocataires déjà inscrits à la Caf, sans démarche spécifiques à effectuer. Pour les parents des enfants de 16 à 18 ans, il faudra préciser auprès de la Caf si votre enfant est toujours scolarisé pour la rentrée 2022. Enfin, si vous n'êtes pas allocataires de la Caf, il faudra faire une demande de prestation sur le site de la Caisse d'allocations familliales en remplissant un formulaire dédié.

Cette aide augmente de 4% cette année

Particularité cette année, le montant de l'allocation de rentrée scolaire augmente de 4%. Cette revalorisation, de 15 euros environ, a été votée dans le cadre de la loi pouvoir d'achat début août pour protéger les Français face à l'augmentation des prix.

Une hausse de 4% qui n'est pas à la hauteur des attentes de la FCPE. "C'est un début mais il est loin d'être suffisant", a réagi sur franceinfo le secrétaire général de la FCPE, Eric Labastie. Il aurait fallu, estime la fédération de parents d'élèves, indexer l'allocation de rentrée scolaire sur l'inflation, qui a atteint 6,1% sur un an selon l'Insee.

En comptant la revalorisation, le montant total de l'allocation pour la rentrée 2022 sera de 392 euros pour les enfants de 6 à 10 ans, de 413 euros pour leurs aînés de 11 à 14 ans et enfin de 428 euros pour les plus grands, âgés de 15 à 18 ans.  

Elle est versée en deux fois

Revalorisation oblige, l'allocation de rentrée scolaire sera, exceptionnellement cette année, versée en deux fois. Tous les départements verront la somme arriver sur leur compte mardi 16 août, à l'exception de Mayotte et de La Réunion qui, eux, l'ont déjà reçu depuis le 2 août.

Dans un second temps, les Français recevront le montant de la revalorisation votée par le gouvernement, "début septembre 2022", d'après le site du gouvernement, qui précise que ce paiement se fera "en même temps que le versement mensuel des autres prestations".

Elle est distincte de la prime inflation

L'allocation de rentrée scolaire, versée chaque année, ne doit pas être confondue avec la prime de rentrée exceptionnelle. Comme son nom l'indique, cette prime est versée uniquement en 2022, aux bénéficiaires des minima sociaux et des aides au logement, aux étudiants boursiers, mais aussi aux Français qui touchent la prime d'activité.

Votée dans le cadre de la loi pouvoir d'achat, cette prime exceptionnelle sera versée courant septembre. Son montant s'élèvera à 100 euros par foyer et 50 euros par enfant. En France, 10,8 millions de foyers sont concernés par cette aide, selon le ministère de l'Economie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rentrée scolaire 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.