Atteintes à la laïcité à l'école : le ministre Pap Ndiaye annonce "une hausse des signalements" depuis la rentrée

Le ministre de l'Education nationale s'exprimait à l'issue d'un déplacement dans un collège du 18e arrondissement de Paris.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Education nationale, Pap Ndiaye, à l'Elysée, à Paris, le 26 septembre 2022. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Les remontées de terrain "confirment une hausse des signalements" d'atteintes à la laïcité à l'école depuis la rentrée, "en particulier les signalements de port de vêtements", comme les "abayas, qui semblent se multiplier", a déclaré à l'AFP le ministre de l'Education nationale, Pap Ndiaye, vendredi 30 septembre. Le ministre s'exprimait à l'issue d'un déplacement dans un collège du 18e arrondissement de Paris. "Nous sommes très attentifs à ce qui se passe, nous surveillons", a-t-il expliqué.

Des données "très précises" publiées "début octobre"

Des données "très précises" seront publiées par le ministère "début octobre", ajouté le ministre auprès de l'AFP. "On aura des données sur des signalements Education nationale, sur l'ensemble du mois de septembre, et je me suis engagé à publier ces données mensuellement", a-t-il ajouté.

Une note des services de l'Etat a tiré la sonnette d'alarme, fin août, au sujet de posts sur les réseaux sociaux appelant à transgresser la loi qui interdit les signes religieux à l'école. "Je ne suis pas naïf sur le fait qu'il puisse y avoir des mots d'ordre et des agitateurs prosélytes qui n'ont pas de bonnes intentions pour l'école et pour les jeunes", a dit Pap Ndiaye.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rentrée scolaire 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.