Cet article date de plus de quatre ans.

Vaucluse : le plateau d'Albion, du nucléaire à la recherche

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Vaucluse : le plateau d'Albion, du nucléaire à la recherche
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans le Vaucluse, durant des décennies, le plateau d'Albion a été au coeur de la force nucléaire française. L'ancienne zone militaire est devenue un lieu de recherche et d'observation astronomique.

Le plateau d'Albion (Vaucluse), est connu pour ses anciennes installations militaires de lancement des missiles nucléaires. À 518 mètres sous terre, battait le coeur de la force de dissuasion nucléaire française. 18 missiles y ont été installés dès 1966, chacun 20 fois plus puissant que la bombe d'Hiroshima (Japon). Le site fermera en 1996.

Reconversion

Une partie de l'infrastructure a été reconvertie en un laboratoire scientifique unique au monde. Ce laboratoire offre des conditions optimales d'enregistrement des ondes magnétiques. Le moindre séisme, l'explosion d'une aurore boréale aux pôles ou les phénomènes dans l'atmosphère supérieure de la Terre sont enregistrés. Ici, on saisit la respiration de la planète. L’ancien site de communication des militaires a lui été reconverti pour la recherche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.