Professeurs recrutés par les directeurs : à Marseille, la mesure est contestée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Professeurs recrutés par les directeurs : à Marseille, la mesure est contestée
Article rédigé par
P-Y.Salique, N.Deumier, V.Daphoud-Eddos, M-A.Peleran, P.Mertz, P-M. de La Foata - France 3
France Télévisions

Emmanuel Macron a annoncé jeudi 2 septembre une mesure qui permettrait aux directeurs d'école des quartiers populaires de Marseille (Bouches-du-Rhône) de recruter eux-mêmes leur équipe d'enseignants. Les professeurs et proviseurs réagissent à cette annonce. 

A Marseille (Bouches-du-Rhône), pour la rentrée 2022, 50 directeurs d'écoles des quartiers populaires pourront recruter eux-mêmes leurs enseignants. Emmanuel Macron l'a annoncé lors de son discours jeudi 2 septembre. Dans les écoles, on est pris de cours : chacun avait en tête des aides pour la rénovation des locaux délabrés. Pour la fédération de parents d'élèves, le chef de l'Etat est à côté de la plaque : "L'école n'a pas été une urgence" pour le président, selon Séverine Gil, présidente de la MPE 13. 

"Il annonce le dynamitage de l'école de la République à Marseille"

Cette nouvelle équipe sera censée être plus volontaire, afin d'aider les enfants en difficulté. Pour les enseignants, ce n'est pas une bonne idée : "En fait il annonce le dynamitage de l'école de la République à Marseille, nos élèves ne sont pas des enfants à mettre dans des laboratoires, où on va expérimenter un nouveau cadre sur eux", conteste Caroline Chevé, secrétaire départementale SNUipp-FSU 13. Certains directeurs sont perplexes : "Je ne sais pas ce qu'est le meilleur enseignant (...) il faut de la pratique avec des personnels qu'on connait, ce n'est pas quelqu'un qu'on va recruter sur un CV", estime Didier Paris, délégué syndical académique SNE. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.