J'ai testé pour vous : Saint-Tropez

Saint-Tropez (Var), la capitale méditerranéenne du luxe, du showbiz et des yachts fait rêver bien des touristes. Les journalistes de France 2 ont testé une journée dans cette station balnéaire, pour voir "si le glamour résiste aux afflux de touristes".

France 2

À Saint-Tropez (Var), la journée des journalistes commence dans les bouchons. Après une place de parking à 18,50 €, la ville ouvre enfin ses portes. Sur le port, les yachts de milliardaires ont volé la vedette aux façades provençales. Un dessinateur connaît le paysage par coeur et diminue parfois la taille des bateaux dans ses aquarelles. En terrasse, on peut goûter au plaisir de voir et se faire voir. Certains touristes avouent pouvoir rester des heures assis. La moindre boisson fraîche est tout de même à 10 €.

30 000 visiteurs chaque jour

L'après-midi, les journalistes testent la fameuse tarte tropézienne, la spécialité locale popularisée dans les années 50 par un pâtissier polonais. Albert Dufresne, le nouveau patron, explique les secrets de son dessert : "une brioche de qualité avec un mélange de deux crèmes". L'équipe de France 2 n'en saura pas plus. Dernière escale devant une gendarmerie. Les touristes se pressent devant le bâtiment rendu célèbre par Louis de Funès. Devenu un musée, il est possible de toucher à tout et de se plonger dans le film. L'été, 30 000 visiteurs viennent chaque jour à Saint-Tropez.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'église Notre-Dame-de-l\'Assomption de Saint-Tropez est située à une centaine de mètres de son presbytère qui sera bientôt vendu par l\'évêché.
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Saint-Tropez est située à une centaine de mètres de son presbytère qui sera bientôt vendu par l'évêché. (SYLVESTRE / MAXPPP)