Colmars-les-Alpes : une citadelle de Haute-Provence au passé tumultueux

Sous la neige qui a recouvert Colmars-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), on trouve une histoire riche, parfois agitée. Cap sur un village bordé par le Verdon et son tumulte.

France 2

Colmars-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence) est un petit village fortifié au cœur de la montagne. Ses remparts témoignent de son passé tumultueux à l'époque médiévale. "Les premières fortifications de Colmars ont été construites à la fin du XIVe siècle, à un moment où une frontière va se créer entre Allos et Colmars, qui sont deux villages de la vallée du Haut Verdon distants d'à peine huit kilomètres. Allos va passer à la Savoie, tandis que Colmars va rester à la Provence", explique Julie Emeric, guide conférencière chargée du patrimoine.

Une architecture signée Vauban

Cette frontière est franchie 200 ans plus tard : les Savoyards attaquent Colmars. Les Colmarsiens ressortent victorieux, mais Louis XIV s'inquiète : il veut de nouveau renforcer les fortifications de la ville. Le roi fait alors appel à l'illustre architecte militaire de l'époque, Vauban. Cependant, la vie ne se résumait pas à la défense des frontières. Depuis le Moyen Âge, tout un peuple de paysans, d'artisans et de commerçants vivaient entre les murs de cette citadelle. Désormais, dans les ruelles étroites, les maisons tout en hauteur se succèdent. Et en prenant de l'altitude, à 1 700 mètres, un paysage enchanteur se dévoile, avec une forêt de mélèze et une neige abondante. Désormais, loin des guerres médiévales, Colmars-les-Alpes n'est plus une citadelle imprenable et gagne le cœur des visiteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Colmars-les-Alpes, dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Colmars-les-Alpes, dans les Alpes-de-Haute-Provence. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)