Cet article date de plus d'un an.

Cannes : une fausse rumeur de coups de feu sème la panique

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Cannes : une fausse rumeur de coups de feu sème la panique
France 3
Article rédigé par
I.Bornacin, E.Arnau, L.Courte, V.Llado, C. Marchand, E.Fromentin - France 3
France Télévisions

Lundi 10 août au soir, la peur et l’affolement ont envahi les rues de Cannes (Alpes-Maritimes) à la suite d’une fausse rumeur de coups de feu. Les passants se sont précipités dans les bars et restaurants.

Panique dans la cité des festivals, lundi 10 août au soir. Peu avant minuit, des passants ont fui dans les rues de Cannes (Alpes-Maritimes). La raison ? Une rumeur de coups de feu qui a entraîné un vent de panique impressionnant. Ainsi, les restaurants et bars sont devenus des refuges pour tout un chacun. 49 blessés légers sont à dénombrer, mais plus de peur que de mal pour les habitants qui craignaient un attentat.

49 personnes légèrement blessées

Quelques dégâts matériels sont à observer, comme en témoigne cet habitant : "Les sacs et téléphones par terre et cassés." Un second l’admet : "On a pensé au Bataclan !" L'ombre des drames passés était donc pesante. Une restauratrice évoque quant à elle "1 500 euros de pertes". Heureusement, la mairie de Cannes a réagi rapidement dans un communiqué : "Le mouvement de foule a été provoqué à la suite d’une rumeur."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.