Prescription des arrêts de travail : tension entre les médecins et l'assurance maladie

L'assurance maladie veut codifier les prescriptions des arrêts de travail. Pas questions pour les médecins. Les explications.

FRANCE 3

Rémunérer les médecins selon leur bonne pratique, c'est ce que souhaite l'assurance maladie. En ce qui concerne par exemple la prescription des arrêts de travail, les médecins seraient encouragés à les déclarer en ligne : cinq jours pour une grippe saisonnière, trois jours pour une angine. L'objectif, réduire le nombre d'arrêts maladie. Mais selon certains médecins, cinq jours d'arrêt pour une grippe peuvent être inadaptés pour un patient cardiaque, par exemple. À l'inverse, ce peut être trop pour un jeune en bonne santé.

Un système vertueux ?

D'autres critères comme la prescription de médicaments génériques ou la prévention complèteraient ces bonnes pratiques. Au risque pour les médecins de voir leurs primes baisser. Mais pour certains économistes, ce système serait vertueux : récompenser une meilleure qualité des soins pour un coût moindre.

Le JT
Les autres sujets du JT