Cet article date de plus de huit ans.

Pour un député UMP, Valérie Trierweiler "n'est que la maîtresse du président"

Mécontent après la prise de position de la Première dame en faveur du mariage homosexuel, Bernard Debré contre-attaque sur son blog.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
En jaune, le passage polémique du post de Bernard Debré surligné par francetv info. (BERNARDDEBRE.FR / FRANCETV INFO)

POLITIQUE – "Madame Trierweiler, première dame autoproclamée, qui n’est que la maîtresse du président de la République." Dans un post de blog publié mercredi 5 décembre, le député de Paris Bernard Debré s'en prend à la compagne de François Hollande.

Il lui reproche sa prise de position sur le mariage homosexuel. Valérie Trierweiler avait en effet annoncé, lundi sur RTL, qu'elle serait témoin du mariage de deux amis homosexuels dès que la loi serait adoptée.

"De quoi se mêle-t-elle ?"

"De quoi se mêle-t-elle ? A quel titre a-t-elle parlé ? Quand on est dans sa position, après les bourdes qu’elle a déjà faites, il aurait été préférable qu’elle se taise", estime le député, réputé pour ses déclarations fracassantes, notamment sur Dominique Strauss-Kahn.

Il pointe également l'incompatibilité entre la profession de journaliste de la compagne de François Hollande et sa position. "Elle peut soit faire de la politique, mais ne plus être journaliste et définir sa position à l’Elysée", écrit-il, avant de lui demander de "se taire".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.