Pour Audrey Pulvar, "la France a besoin d'Arnaud Montebourg"

"Arnaud Montebourg sera toujours dans mon coeur", confie la journaliste dans un entretien à "Gala".

Audrey Pulvar et Arnaud Montebourg à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 2 septembre 2011.
Audrey Pulvar et Arnaud Montebourg à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 2 septembre 2011. (LANCELOT FREDERIC / SIPA)

Audrey Pulvar en a peut-être assez d'avoir été "réduite au rôle de 'compagne de'", elle ne cesse pour autant pas les confidences sur son ancien compagnon, le ministre Arnaud Montebourg. Dans un entretien au magazine people Gala, jeudi 30 mai, la journaliste affirme qu'elle n'a pas envie qu'Arnaud Montebourg quitte le gouvernement : "C'est l'un des ministres les plus brillants", juge-t-elle, martelant que "la France a besoin de lui"

Des propos qui tranchent avec ceux qu'elle avait tenus début mai, lorsqu'elle estimait qu'Arnaud Montebourg "nuit à l'action de François Hollande".

"On sera toujours en communion de pensée"

Estimant "bien sûr" que sa relation avec Arnaud Montebourg lui a "coûté cher", Audrey Pulvar affirme qu'avoir été "réduite au rôle de 'compagne de'" a été "hyper violent". "Je l’ai vécu de façon totalement injuste. J’étais une journaliste politique, j’avais plutôt bonne presse, bonne réputation, et aujourd’hui, à l’inverse, plus on peut me taper dessus plus, apparemment, ça fait du bien à ceux qui le font, regrette-t-elle. Et puis, c’est sûr, des portes professionnelles se sont fermées."

"On sera toujours en communion de pensée, il sera toujours dans mon cœur, et inversement je pense, confie-t-elle encore dans cet entretien. En revanche je ne sais pas si on peut être ami avec quelqu'un qu'on ne voit jamais…".