Pour Alain Gardère, la violence à Marseille est due au marché des stupéfiants

Le préfet délégué à la sécurité en Provence-Côte d'Azur était l'invité du JT de 20h de France 2. Pour Alain Gardère, c'est le marché des stupéfiants dans certaines cités qui explique les violences de ces derniers jours à Marseille. Les cadavres sont brûlés pour retarder l'action des enquêteurs dans l'identification des victimes. Il refuse l'idée selon laquelle la police de Marseille soit impuissante à juguler cette violence.

Francetv info

Le préfet délégué à la sécurité en Provence-Côte d'Azur était l'invité du JT de 20h de France 2. Pour Alain Gardère, c'est le marché des stupéfiants dans certaines cités qui explique les violences de ces derniers jours à Marseille. Les cadavres sont brûlés pour retarder l'action des enquêteurs dans l'identification des victimes. Il refuse l'idée selon laquelle la police de Marseille soit impuissante à juguler cette violence.

Alain Gardère, Le préfet délégué à la sécurité en Provence-Côte d’Azur - Marseille 26 dfécembre 2011
Alain Gardère, Le préfet délégué à la sécurité en Provence-Côte d’Azur - Marseille 26 dfécembre 2011 (France 2)