Port-Cros : la nature sous haute protection

France 2 vous emmène sur cette petite île du Var, que l'État tâche de conserver au mieux malgré l'afflux de touristes.

FRANCE 2

C'est un écrin de verdure, loin de l'agitation du continent : Port-Cros, est une île et un parc national protégé par l'État depuis plus de 50 ans. Chaque année, 300 000 visiteurs foulent ce sol préservé. Alors, comment protéger Port-Cros ?

Une grande diversité sous-marine

D'abord, il y a un règlement draconien : Sont interdits, le camping, les véhicules à moteur, les vélos, le bruit, la cueillette, les chiens et la pêche à la ligne, entre autres. La protection de l'environnement est un travail ingrat qui ne montre pas toujours ses résultats : pour les apprécier, il faut prendre le large et enfiler une combinaison de plongée. Port-Cros est un spot mondialement renommé. Sous l'eau, il suffit de descendre quelques mètres pour se trouver au milieu des poissons. La star du lieu, c'est le mérou brun. Il y aussi 180 poissons et 500 algues différentes. Mais à force de trop vouloir protéger la nature, certains habitants se sentent mis dehors. L'île a d'ailleurs perdu son école et un peu de son âme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue des fonds sous-marins autour de l\'île protégée de Port-Cros (Var).
Vue des fonds sous-marins autour de l'île protégée de Port-Cros (Var). (YANNICK GOUGUENHEIM / BIOSPHOTO / AFP)