Pollution : des mesures de prévention dans les maisons de retraite et les écoles parisiennes

En cette journée de pic de pollution du 23 mars, les maisons de retraite ont choisi de garder les personnes âgées à l'intérieur, et les écoles ont annulé les cours de sport en plein air.

France 2

L'odeur mais surtout les risques de maladie. Les enfants l'ont bien compris : ils doivent se méfier de la pollution dans l'air, qui recouvre la région parisienne depuis une semaine. Alors ce 23 mars, journée où la circulation est alternée dans Paris, des mesures de prévention ont été adoptées dans les écoles franciliennes, qui sont nombreuses à avoir supprimé les activités sportives en plein air ce lundi.

Éviter les risques respiratoires

Plusieurs maisons de retraite ont également pris leurs précautions face au pic de pollution. Interdiction d'ouvrir les fenêtres côté rue, pour limiter l'exposition des résidents aux particules fines. Les sorties des pensionnaires sont également restreintes.

Ces mesures sont d'autant plus importantes que de nombreuses personnes âgées sont atteintes d'infections respiratoires chroniques, et les particules de pollution attaquent directement les bronches et les poumons.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tour Eiffel est à peine perceptible dans le nuage de pollution aux particules fines, le 20 mars 2015 à Paris. 
La tour Eiffel est à peine perceptible dans le nuage de pollution aux particules fines, le 20 mars 2015 à Paris.  (WITT / SIPA)