Poissy : la mairie organise un plan de départ volontaire de ses salariés

La baisse des dotations de l'État est un véritable casse-tête pour les municipalités. La ville de Poissy (Yvelines) a lancé un plan de départ volontaire pour ses employés.

France 2

La mairie de Poissy (Yvelines) souhaiterait que 200 de ses agents quittent la fonction publique volontairement, sans les remplacer. Pour les inciter, la mairie est disposée à verser aux agents municipaux une indemnité de départ, qui varierait en fonction de l'ancienneté, de 15 200 à 90 000 euros. Pour l'heure, une quarantaine d'agents se montrent intéressés. 

Un contrat gagnant-gagnant

La CGT dénonce cette mesure, estimant que la décision va à l'encontre de la qualité du service public. "Ce sera moins de postes dans une crèche ou dans un restaurant scolaire", estime la syndicaliste Catherine Couturier. Le maire (LR) Karl Olive de la ville balaye ces arguments, arguant que la ville compte 1 000 fonctionnaires, soit 200 agents de plus que pour une ville de la même taille. "Ce dispositif est un contrat gagnant-gagnant", explique l'élu. La maire de Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis) va même plus loin. Christian Demuynck voudrait pouvoir licencier les fonctionnaires qu'il juge peu productifs. Mais pour l'instant, aucune loi ne le permet. Seule la révocation pour faute grave est possible.

Le JT
Les autres sujets du JT