Picardie : des cantines gérées par des nounous

L'initiative permet de bénéficier du service dans les petits villages et de lutter contre la désertification rurale.

France 3

Le village de Fournival (Oise) compte 500 habitants. Il dispose d'une cantine-garderie privée installée dans une ancienne grange. Celle-ci permet de pallier l'inexistence d'une cantine gérée par la mairie.

Alternative à la cantine

"La partie construction est à nos frais", explique Catherine Bègue, a l'origine du projet le relais des écoliers. Les communes avoisinantes leur ont prêté du matériel.
L'alternative à la cantine publique soulage les finances de Fournival et des 2 autres communes du regroupement scolaire.
Les plats concoctés ressemblent à ceux des mamans et sont adaptés au goût des enfants. 30 enfants sont inscrits. Il faut compter entre 7,50 et 8,50 pour le repas et la garderie jusqu'à la reprise de l'école l'après-midi. Un tarif qui devrait baisser à l'avenir grâce à une accréditation auprès de la CAF.

Le JT
Les autres sujets du JT