Cet article date de plus de neuf ans.

Petroplus : le suisse Klesch propose de reprendre le site de Petit-Couronne

L'offre comprend un plan sur cinq ans avec 160 millions d'euros d'investissement. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le site de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime), le 30 janvier 2012.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

"Une garantie sur 410 emplois" sur un total d'environ 550. Le groupe suisse Klesch, spécialisé dans la reprise d'entreprises en difficulté, a déposé jeudi 15 mars une offre de reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime). 

L'offre a été déposée auprès de l'administrateur judiciaire. Elle comprend un plan "avec des engagements sur cinq ans", selon un porte-parole de Klesch en France. Son objectif : ramener la raffinerie normande à la rentabilité via des investissements de 160 millions d'euros.

Actuellement, l'entreprise, à l'arrêt depuis janvier, est en redressement judiciaire après l'effondrement du raffineur suisse Petroplus. Le 24 février dernier, le groupe anglo-néerlandais Shell avait annoncé la reprise temporaire du site pendant six mois. Un délai devant permettre à la raffinerie de redémarrer ponctuellement son activité, le temps de faire la preuve de sa viabilité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.