Vendée : un projet de port de plaisance fait polémique

À Bretignolles-sur-Mer, en Vendée, un projet vieux de vingt ans divise les habitants. La mairie veut construire un port de plaisance pour accueillir un millier de bateaux, mais les défenseurs de la nature s'inquiètent des conséquences écologiques de cette construction.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Désastre environnemental ou aménagement prometteur pour l'économie locale, avec la création d'une centaine d'emplois ? Le projet de port de plaisance de Bretignolles-sur-Mer (Vendée) divise la population. La dune de la Normandelière est même devenue une zone à défendre (ZAD) pour certains Vendéens. Début octobre, les pelleteuses entrent en action pour couper la dune. 75 arbres sont abattus. Choquées, des milliers de personnes se mobilisent contre cet aménagement.

Un risque de submersion marine

Jean-Baptiste Durand bataille depuis seize ans contre ce projet. Il dénonce les impacts environnementaux, mais aussi le risque de submersion marine. Le port de 900 places sera construit dans les terres. "Ce sont des plages de nos familles qui vont disparaître, car elles ne seront plus utilisables après le bétonnage d'un chenal au milieu", s'alarme le président de l'association Veille citoyenne et écologique.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

À Bretignolles-sur-Mer, en Vendée, un projet vieux de 20 ans divise les habitants. La mairie veut construire un port de plaisance pour accueillir un millier de bateaux et des dizaines d\'emplois. Mais les défenseurs de la nature s\'inquiètent des conséquences écologiques de cette construction.
À Bretignolles-sur-Mer, en Vendée, un projet vieux de 20 ans divise les habitants. La mairie veut construire un port de plaisance pour accueillir un millier de bateaux et des dizaines d'emplois. Mais les défenseurs de la nature s'inquiètent des conséquences écologiques de cette construction. (FRANCE 2)