Enquête : ces bandes organisées qui dévalisent les bateaux de plaisance sur le littoral français

Publié
Enquête : ces bandes organisées qui dévalisent les bateaux de plaisance sur le littoral français
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Wormser, M.Beaudouin, P.Bouvier - France 2
France Télévisions

Chaque année, 1 200 bateaux de plaisance sont volés par des bandes organisées, et rarement retrouvés. Les moteurs et pièces détachées sont particulièrement convoités, permettant d'alimenter des trafics d'armes ou de migrants. 

Les moteurs et systèmes de navigation sont devenus l'objet des convoitises des bandes criminelles. Le fléau, qui se généralise sur le littoral français, inquiète le monde marin. En 2021, 350 moteurs ont été volés en France, soit 20% de plus qu'en 2020. Les pièces électroniques intéressent également les voleurs des ports. La société nationale de sauvetage en mer (SNSM) en a fait les frais au mois de février. Le GPS d'un bateau a été arraché en Loire-Atlantique, et le Zodiac rendu indisponible durant deux semaines.

Alimenter des trafics

"Il y a des gens qui n'ont aucun sentiment, qui ne se rendent pas compte de ce qu'ils font, parce que ça peut être préjudiciable pour nous, pour secourir les gens en mer", indique Denis Bertho, président de la SNSM à La Turballe. La section de recherches de la Gendarmerie de Bretagne traque les bandes. Le colonel Florian Manet indique que si les moteurs sont parfois destinés à des particuliers, ils servent également à alimenter des réseaux criminels spécialisés sur "les trafics de migrants, les trafics d'armes [et] les trafics de produits stupéfiants".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.