Loi Travail : des grévistes provoquent une coupure d'électricité dans 120 000 foyers de Loire-Atlantique

L'incident a duré environ 1h30. Il est dû à une action contre la réforme du Code du travail.

Une coupure d'électricité géante, qui a débuté peu après 11 heures, jeudi 2 juin, a privé de courant pendant 1h30 environ 120 000 foyers à Saint-Nazaire, Donges mais aussi Guérande, a indiqué la préfecture de Loire-Atlantique. La panne de courant est due à une action de protestation contre la loi Travail dans un poste à haute-tension, selon RTE, gestionnaire du réseau national à haute tension.

C'est l'invasion puis l'occupation, vers 10h50, par un groupe de grévistes opposés à la loi Travail, du poste de 225 000 volts de Saint-Malo-de-Guersac (Loire-Atlantique) alimentant toute cette région, qui a entraîné la coupure. Les grévistes ont quitté les lieux vers midi. Le courant a été entièrement rétabli sur toute la zone "à 12h34".

Le Drian annule sa viste aux chantiers navals

A Saint-Nazaire, un supermarché a notamment été évacué par mesure de sécurité ainsi que l'un des navires en construction sur les chantiers navals STX. Quelques accrochages de voitures ont eu lieu en ville du fait de la coupure des feux tricolores. Aucun problème n'a été relevé à l'hôpital.

Par ailleurs, les chantiers navals STX sont bloqués par des opposants à la loi Travail. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a renoncé à se rendre à Saint-Nazaire pour la cérémonie de remise à l'Egypte d'un navire de guerre de type Mistral.