Paris : Anne Hidalgo apporte son soutien à un couple de lesbiennes agressées

Sur Twitter, la maire de Paris a fait part de son "soutien total". "Paris est et sera toujours la ville de la liberté et de l'égalité des droits", promet-elle.

Les deux jeunes femmes ont été agressées dans le bus 56, le 11 mars 2018 à Paris.
Les deux jeunes femmes ont été agressées dans le bus 56, le 11 mars 2018 à Paris. (LOIC VENANCE / AFP)

C'était un "dimanche idyllique", avec des "airs printaniers". Jusqu'à cet incident dans le bus. Comme le raconte Libération, Clémence et Zoé, un couple de lesbiennes, ont été victimes d'une agression homophobe, dimanche 11 mars, à Paris. "C'est à cause de vous qu'on sort, il y a des hôtels pour ça", aurait lancé un couple, alors que les deux jeunes femmes s'embrassaient. Le quotidien mentionne également des crachats et des cheveux tirés.

Une main courante a été déposée au commissariat et le couple envisage de porter plainte. "Ce n'est pas normal, ce qui nous arrive, mais il faut que les gens se rendent compte que c'est encore la réalité de ce que l'on vit quand on est homo en 2018", dénonce Zoé dans les colonnes de Libération. C'est "un acte de haine lesbophobe insupportable", a réagi SOS Homophobie. En 2016, l'association avait constaté une hausse de 19,5% des témoignages de violences à l'encontre des gays, des personnes lesbiennes, bisexuelles et transgenres.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, n'a pas tardé à réagir. Lundi soir, elle a apporté son "soutien" total aux deux jeunes femmes. "Paris est et sera toujours la ville de la liberté et de l'égalité des droits", a-t-elle indiqué sur Twitter.