Tarn : le maire de Montans pris pour cible

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Tarn : le maire de Montans pris pour cible
France 2
Article rédigé par France 2 - L. Seux, J. Cohen Oliviéri, France 3 Régions
France Télévisions
Dans le Tarn, les élus ont décidé de se mobiliser pour soutenir un maire, victime d’intimidations. Des tags ont été découverts sur le portail du maire de la commune de Montans.

L’inscription est toujours lisible, malgré les efforts pour la faire disparaître. "Non au bitume." La cible est le maire de Montans, dans le Tarn. Deux jours plus tôt, le même message était tagué sur la façade de la mairie. En cause, un projet de centrale d’enrobage du goudron pour le revêtement des routes du département. Une usine doit s’installer dans des champs et inquiète les riverains. "Ça peut remettre en cause ma certification, et tout l’engagement et les objectifs que j’ai en faisant cette exploitation", explique Bérangère Loiseau, agricultrice bio.  

Une centaine d'élus locaux en soutien

Début avril, des manifestants se sont rassemblés devant la mairie. Mais rien ne prouve que les actes de vandalisme de ces derniers jours sont du fait des riverains. Lundi 15 mai, pour soutenir le maire pris pour cible, une centaine d’élus locaux se sont rassemblés. "On est à portée de baffe, ça c’est clair. Si en plus on doit se laisser en permanence bousculer par des gens qui n’ont pas notre courage, c’est pas possible", s’insurge un maire.

Le maire de Montans affirme vouloir garder le cap de ses projets. "Moi je demande de l’apaisement", assure Gilles Crouzet. Deux plaintes ont été déposées, une enquête est encours sous l’autorité du parquet d’Albi.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.