Cet article date de plus d'un an.

Tarn-et-Garonne : le maire de Saint-Porquier annoncé mort par erreur

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Tarn-et-Garonne : le maire de Saint-Porquier annoncé mort par erreur
Article rédigé par France 3 - France 3 Midi-Pyrénées, S. Compan, E. Foissac, C. Lacroix
France Télévisions
France 3
Le maire du village de Saint-Porquier (Tarn-et-Garonne) a été victime d’une histoire rocambolesque. Il a été déclaré mort à tort par l’Insee.

Xavier Prevedello, maire de Saint-Porquier (Tarn-et-Garonne) a déclaré le décès de l’un des habitants de la commune, mais par erreur l’Insee se trompe de nom et c’est finalement lui qui est déclaré décédé. "Donc là grosse panique. (…) J’ai appelé monsieur le maire, je lui ai annoncé son décès, l’heure à laquelle il était décédé", affirme Martine Mameli, la secrétaire de mairie. Le maire de son côté s’inquiétait de savoir dans quel engrenage il était pris.

Une vraie machine administrative

Malgré la réaction rapide du maire, la machine administrative s’est mise en marche. Un avis de décès a d’abord été publié sur un site Internet, puis la CPAM a envoyé une lettre à la famille de Xavier Prevedello pour lui proposer d’obtenir un capital décès. "Ce qui a fait qu’à un moment donné, j’ai réagi, c’est le fait qu’on m’appelle (…) en disant ‘on est en train de dire que tu es décédé, ça nous inquiète’", avoue le maire de Saint-Porquier. Dans le village, l’erreur a fait sourire les riverains.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.