Pyrénées-Orientale : à la découverte du fort Libéria

Direction les Pyrénées pour la visite du fort Libéria. Ce château-fort est une véritable sentinelle construite par Vauban. Suivez le guide.

Voir la vidéo
France 3

Lorsque le Roussillon devient français en 1659, Villefranche-de-Conflent (Pyrénées-Orientales) constitue alors un véritable verrou stratégique à deux pas de l'Espagne, entre plaine et montagne. "Quand Vauban arrive ici, il a vite compris que ce verrou-là il fallait en améliorer les points faibles", explique Joël Mené, cogérant du fort Libéria. 200 mètres au-dessus des fortifications médiévales, Vauban construit donc un château en 1681. Napoléon III y fera quelques ajouts, notamment un escalier souterrain.

Nommé ainsi en hommage à Villefranche-de-Conflent

Au début du XXe siècle l'État vend le château, et c'est à ce moment-là que le bâtiment prend le nom de fort Libéria. "En 1927, le premier propriétaire va le baptiser (ainsi) en hommage à l'un des premiers noms de Villefranche, qui était "Ville Libera", ville libre", explique Audray Marc, guide au fort Libéria. Le fort Libéria est aujourd'hui une affaire de famille. Depuis 1984, Pierre Mené possède un bail de 99 ans pour entretenir le bastion. Et de préciser : "Il faut maintenir ce patrimoine-là pour le transmettre aux gens à venir".

Le JT
Les autres sujets du JT
fort liberia
fort liberia (France 3)