Pollution : du fioul sur les plages de Camargue suite à une collision de navires

Plus d'un mois après la collision de deux navires au large de la Corse, des traces de fioul ont été repérées un peu partout sur le littoral sauvage du parc régional de Camargue.

FRANCE 3

Malgré un premier nettoyage il y a 10 jours, on retrouve toujours de nombreuses traces d'hydrocarbure sur la plage de Piémanson (Bouches-du-Rhône), fermée au public. À la suite de la collision des deux navires au large du cap Corse, les premières galettes sont arrivées le 16 octobre 2018 dans le Var. Depuis, transportée par les courants marins, la pollution s'étend jusqu'à l'Hérault, en touchant au passage la Camargue, un des espaces les plus sauvages de Méditerranée.

Le maire de la commune a porté plainte

Aux Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône), depuis mercredi 7 novembre, des centaines de galettes de 2 à 40 cm de long jonchent le sol. Là-bas, comme à Arles (Bouches-du-Rhône), un arrêté municipal interdit l'accès aux plages. La maire de la commune, également président du parc naturel régional de Camargue, a déposé plainte pour atteinte à l'environnement. Les opérations de nettoyage sur le littoral camarguais devraient débuter mercredi 14 novembre, si la météo le permet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jeunes flamants roses, photographiés en août 2008 en Camargue.
Des jeunes flamants roses, photographiés en août 2008 en Camargue. (PATRICK VALASSERIS / AFP)