Marsoulas : le massacre méconnu du 10 juin 1944

Le même jour que le massacre d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), les nazis ont également sauvagement abattu des Français dans le village de Marsoulas, en Haute-Garonne.

France 2

Le 10 juin 1944, Geneviève Saint Germès avait 12 ans. Elle habitait une maison dans le village de Marsoulas (Haute-Garonne) le jour où une colonne de soldats allemands va perpétrer un massacre. "Ils étaient postés sur la place en face de la maison. Ils ont tiré sur la façade. Quand on a entendu le bruit, on a commencé à avoir peur et on est partis dans les bois", explique la survivante.

27 personnes tuées par les nazis

75 ans plus tard, cette dame est l'un des rares témoins de la tuerie qui a fait 27 morts : dix hommes, six femmes et 11 enfants. Parmi eux, la plupart des camarades de classe de Geneviève. Le maire de Marsoulas a lui-même perdu son oncle ce jour-là. "Il a été tué sous les yeux de sa fille qui était cachée dans le champ de blé juste en face. Mon père est un rescapé, il s'était enfui dans les bois avec ses frères et sœurs", commente Alexandre Ader. Seulement trois photos, très dures, témoignent de ce massacre. Il y a deux jours, tous les habitants ont commémoré ce souvenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marsoulas
Marsoulas (FRANCE 2)