Gard : la famille de Sihem réfute la version du suspect

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Gard : la famille de Sihem réfute la version du suspect
FRANCE 3
Article rédigé par
P. Mauger, V. Gaglione, F. Mazou, A. Rozga, E. Mangani - France 3
France Télévisions
Vendredi 3 février, la famille de Sihem, cette lycéenne de 18 ans, dont le corps a été retrouvé jeudi près d’Alès dans le Gard, réfute une nouvelle fois toute relation amoureuse avec l'homme de 20 ans son aîné au lourd casier judiciaire.

Pourquoi Sihem Belouahmia, tout juste 18 ans, a-t-elle été tuée, son corps abandonné sur un chemin de terre isolé, tout proche de chez elle ans le Gard ? Mahfoud Hansali, 39 ans, délinquant multirécidiviste, réputé violent, a fini par passer aux aveux lors de sa garde à vue, invoquant une liaison amoureuse et une dispute qui a mal tourné, le soir du 25 janvier dernier, jour de la disparition de la jeune femme.

Nombreuses zones d'ombre

Une version inconcevable pour la famille de la victime. Quelle était exactement la nature de leur relation ? Les enquêteurs cherchent toujours activement leurs deux téléphones volatilisés, qui pourraient éclaircir de nombreuses zones d’ombre. Sihem Belouahmia était une lycéenne sans histoire, selon ses proches. Mais le soir de sa disparition, elle aurait appelé ses amis, se disant en danger. Selon l’avocat de la famille, lors d’une première audition comme témoin, le suspect avait évoqué un trafic de stupéfiants comme piste pour expliquer la disparition de la jeune fille, puis s’était rétracté en garde à vue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.